Amplitude formation > Etre un manager exigeant et bienveillant, des qualités complémentaires

Etre un manager exigeant et bienveillant, des qualités complémentaires

manager exigeant

 

Etre à la fois un manager exigeant et bienveillant sont des qualités qui deviennent aujourd'hui indispensables pour tout responsable d'équipe. Découvrez pourquoi ces 2 notions sont réellement complémentaires.

 

Le manager exigeant, qui est-il ?

Fixer un cadre et des exigences n'est pas toujours simple, et peut conduire à la mise en place d'un management directif et rigide. Le manager exigeant aura ainsi tendance à fixer des objectifs trop hauts, source de frustration et de démotivation pour ses collaborateurs. Une baisse de la créativité ou des absences répétées sont les signes de règles trop strictes et mal vécues. En outre, l’indifférence, le mépris ou le manque de reconnaissance se retrouvent également dans ce type de management, non adapté à des conditions de travail optimales.

En premier lieu, le manager exigeant doit donc penser à se protéger lui-même des effets du stress. Plus il sera serein et plus il pourra faire preuve de bienveillance auprès de son équipe.

Pourquoi mettre en avant la bienveillance ?

La bienveillance joue un rôle primordial dans la réussite d'une entreprise. En facilitant le dialogue hiérarchique, en accordant le droit à l’erreur et en augmentant le respect mutuel, elle permet d'obtenir de très bons résultats sur le long terme.

Cependant, il n'est pas question de mettre l'exigence de côté, car toute société se doit de réaliser des profits pour être pérenne. Il est bien entendu possible d'être exigeant et bienveillant à la fois, un manager devant conserver sa position de leader. Il est toujours nécessaire de recadrer ses collaborateurs lorsque cela est requis, l'essentiel étant dans la façon de le faire : les propos ne doivent porter que sur les comportements ou les méthodes, sans jamais attaquer les personnes.

Comment obtenir de bons résultats ?

Le manager bienveillant est quelqu'un qui va s'intéresser aux autres, mais toujours dans le respect de la vie privée. Même s'il n'est pas possible d'apprécier tous ses collaborateurs, il est essentiel de se comporter de la même manière avec chacun, en particulier en ce qui concerne les règles de base de la politesse. Un bonjour matinal à tous les membres de son équipe constitue par exemple un bon début.

En fixant des exigences managériales réalistes, le manager bienveillant va donner envie à son entourage de progresser et de s'améliorer. Écouter, encourager et rassurer sont les maîtres mots qui permettent d'insuffler de la force et de l'énergie à ses collaborateurs.

Les bénéfices du management bienveillant

De bonnes pratiques managériales, qui concilient exigence et bienveillance, vont produire des effets très positifs. Donner un sens au travail, faire des retours positifs, comprendre et analyser ensemble les erreurs…, tout ceci contribue à réduire le niveau de stress des collaborateurs, en se focalisant sur des émotions positives. Le bien-être au sein de l'entreprise va alors renforcer l'esprit d'équipe, la cohésion, mais aussi améliorer la créativité et donc la productivité.

Passer d'un management directif à un management bienveillant peut demander du temps. Afin d'en retirer tous les bénéfices escomptés, il est nécessaire que chaque collaborateur comprenne les enjeux de cette méthode. Baisse du stress et hausse de la motivation seront alors au rendez-vous.

 

Amplitude - 12/10/2017

Fixer ses exigences, jusqu'où peut-on aller ?

Ce thème vous intéresse ? Visionnez la web conférence du 24 octobre 2017

Et inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos web conférences mensuelles et
obtenez des conseils de 2 experts sur des sujets liés au quotidien de tout manager et RH

Vous avez un projet ou vous souhaitez en savoir plus ? CONTACTEZ-NOUS via le formulaire ci-dessous





Nom Prénom

Email (obligatoire)

Fonction

Société

Téléphone

Sujet

Votre message

Comment avez-vous connu AMPLITUDE ?